Le réméré : pour qui, et dans quelles situations ?

simulateur loi pinel
Simuler son investissement locatif en loi Pinel sur loipinel.defiscalisation.me
avril 12, 2019
Déménagement à Paris
Comment réussir son déménagement à Paris ?
septembre 2, 2021

Le réméré : pour qui, et dans quelles situations ?

Le réméré, pour qui ?

Connu depuis longtemps en France, le réméré est une vente avec option de rachat et qui permet au vendeur de conserver l’usufruit. Le réméré est un produit financier réservé uniquement aux propriétaires immobiliers, qu’ils soient des personnes physiques ou morales. Les locataires ne peuvent pas y avoir recours. Tout propriétaire immobilier se retrouvant dans une impasse financière peut décider d’utiliser le réméré. Bien qu’il soit connu du législateur français, ce n’est que récemment qu’il prend de l’ampleur dans le pays. Pour utiliser le réméré, il faut nécessairement passer par un courtier dans le domaine. C’est lui qui vous mettra en relation avec les investisseurs capables de financer votre vente. Tout propriétaire immobilier qui a besoin de liquidité en urgence pour financer un projet peut aussi faire recours au réméré.

Dans quelles conditions participer au réméré ?

Le recours au réméré peut se faire dans de nombreux cas. Le plus souvent, lorsque le propriétaire immobilier est fiché ou surendetté, il ne peut plus souscrire à un crédit bancaire. Dans ce cas, la seule option qui lui reste est de faire recours au réméré. De plus, lorsqu’il est dans une procédure judiciaire qui peut conduire à une saisie immobilière, le propriétaire immobilier peut faire recours au réméré. En mettant son bien en vente avec option de rachat, il peut trouver les fonds dont il a besoin pour empêcher cette saisie immobilière de la banque. L’une des questions fréquemment posée est de savoir quels sont les biens concernés par le réméré. On peut citer entre autres, les résidences principales, les résidences secondaires en location, les locaux commerciaux, les locaux industriels et les biens exceptionnels. Le réméré est un produit financier exigeant. Pour cela, le propriétaire immobilier doit s’assurer de répondre à toutes les conditions.

Le réméré, comment ça se passe ?

Pour qu’il y ait réméré, il faut d’abord passer par un courtier immobilier. C’est une étape primordiale au cours de laquelle, le profil du vendeur est vérifié afin de savoir s’il est éligible. En d’autres termes, le courtier vérifie ses revenus, la situation géographique du bien. Son besoin en financement ne doit pas être au-dessus de 60% de la somme demandée. Une fois que le courtier trouve le dossier acceptable, il contacte les potentiels investisseurs qui peuvent financer cette vente. Lorsque le courtier trouve l’investisseur, toutes les parties prenantes se retrouvent chez le notaire, à savoir le vendeur, l’investisseur et le courtier. Ils signent le contrat avec la clause de l’option de rachat que le notaire ajoute. La somme de la transaction est ensuite transférée sur le compte du notaire qui se charge de payer les créanciers du vendeur et de lui transférer le reste pour équilibrer ses finances. Le vendeur a donc 5 ans pour rembourser ses dettes réméré et récupérer son bien.